Communauté du RP Libre || Rejoindre cette communauté ?


Partagez | 
 

 Sans s'en rendre compte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
hermione&ron
→ Messages : 310
→ Chapter : 1054
→ Date d'inscription : 25/12/2011

→ Age : 25

MessageSujet: Sans s'en rendre compte.   Lun 26 Déc - 16:38


Go Na Eun est un grand bavard et te dit :
Ça devait faire une heure qu'elle était là, l'atmosphère était plutôt calme. Il y avait des clients, mais c'était loin d'être achalandé. De toute manière, à ce moment-ci de la journée, il était rare que le nombre dépasse six personnes présentes occupant les tables dans le restaurant à la fois, la plupart des autres prenant pour emporter. Alors elle était quand même tranquille, on lui en demandait peu alors entre deux demandes et un passage de chiffon elle pouvait se permettre de s'accoter quelque part et de regarder les gens passer dans la rue à travers la devanture du resto. C'était une nouveauté ça. Jusqu'au mois dernier, il s'agissait d'un simple mur mais son oncle l'avait fait refaire, avec de jolies peintures de vitrine pour l'embellir. Entre autre il y avait une représentation du plat principal qu'ils servaient, mais également la promotion du moment, le nom du restaurant et les numéros de la place, un pour les livraisons et l'autre pour tout le reste. Le tout restait discret, rien de trop voyant, heureusement. Toute occupée qu'elle était à observer les tenues, manières et accessoires des individus de l'extérieur, elle remarqua un objet sur le sol qui n'y était pas il y a de cela quelques minutes.. Et il semblait que personne d'autre ne l'avait remarqué non plus. "Oppa ! Je sors un instant." Elle sortit du restaurant et ramassa ce qui était en fait un téléphone cellulaire. Na Eun en fut étonnée. Il y en avait encore qui échappait ce genre de chose sans s'en apercevoir ? Bon que faire. Elle regarda autour d'elle mais ne remarqua aucun air désespéré qu'aurait une personne qui vient de se rendre compte qu'elle avait perdue son téléphone. Elle rentra alors dans son lieu de travail avec une mine songeuse. Si son propriétaire n'essayait d'appeler dessus, elle ne savait pas trop ce qu'elle allait en faire. Peut-être le garder une journée de plus pour voir si quelqu'un allait se manifester puis ensuite le remettre au poste de police.. Oui, c'était sûrement ce qu'il y avait de mieux à faire.

Son cousin étant en train de faire son boulot à elle, c'est-à-dire ramasser les plats et etc des clients qui venaient de payer et quitter, s'arrêta dans sa tâche en remarquant sa "nouvelle" trouvaille. "Où t'as trouvé ça?" Il n'était pas con le cousin, il avait remarqué après l'avoir vu à quelques reprises que ce que Na Eun avait entre les mains n'était pas son téléphone. "Oh juste là, quelqu'un l'a perdu. Je vais attendre voir si quelqu'un appelle." "Ah" Et Ju Hyeong retourna à son occupation puis disparu dans la cuisine par la suite. Na Eun, pour sa part, alla poser le téléphone sur une tablette en-dessous de la caisse après s'être assurée que la sonnerie n'était pas sur le mode silencieux. Après réflexion, elle s'empara d'une feuille et d'un crayon, écrivant simplement 'Téléphone trouvé', puis alla le coller dans la vitrine.


Dernière édition par Go Na Eun le Sam 31 Déc - 1:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
citizen
→ Messages : 86
→ Chapter : 105
→ Date d'inscription : 26/12/2011

→ Localisation : 서울


MessageSujet: Re: Sans s'en rendre compte.   Mer 28 Déc - 0:40


Kim Jun Ho est un grand bavard et te dit :
[Je peux ? ^^]



Junho déambulait dans les rues de Kangnam sans vraiment savoir où il allait. Aujourd'hui, le patron du restaurant lui avait annoncé qu'il lui offrait une semaine de congé, parce que le jeune homme "travaillait si dur, et devait être épuisé avec autant de clients". Pris au dépourvu, en sortant du restaurant, il marcha droit devant lui, et tourna dans une rue, au hasard.
Il sortit son portable de la poche de son blouson en cuir (qui lui avait d'ailleurs coûté la peau de l'arrière-train), puis, avec un sourire moqueur, l'y remit. Il n'avait pas d'amis, à quoi bon vérifier s'il avait ou non reçu un message ou un appel en absence, autre que professionnel ?
La rue où le jeune homme se trouvait ressemblait à une fourmilière. Il y avait des gens partout, il ne savait par où passer. Il préféra longer les divers bâtiments, cafés et restaurants plutôt que se retrouver au milieu de toute cette foule, se disant que là au moins il ne risquait pas de se faire déboiter une épaule à tout moment. Douce chimère que cette dernière... Alors qu'il passait devant ce qui lui sembla être un restaurant d'il ne savait trop quoi, ne payant pas attention aux enseignes, un type le bouscula violemment, manquant de le faire tomber.
Junho se retourna pour observer l'homme s'éloigner en courant. Il doit avoir une urgence, se dit-il avant de reprendre sa marche.

Une vingtaine de minutes plus tard, il s'assit sur le banc d'un arrêt de bus, ayant décidé de rentrer chez lui.
Il regarda son poignet gauche, avant de se rappeler qu'il avait cassé sa montre la veille quand la porte d'entrée de son immeuble s'était refermée sur lui. Tout ce qu'il restait sur son poignet était un bleu ayant pris la forme de sa montre. Original, n'est-ce pas ?
Il décida ensuite de consulter l'heure sur son portable, mais lorsqu'il mit la main dans la poche droite de son blouson, il la trouva vide. Après en avoir fouillé tous les recoins, Junho commença à paniquer et se dévêtit carrément de son blouson afin d'en inspecter toutes les poches, sans succès. Plus de portable. Il soupira, remit son blouson, et, le regard perdu dans le vide, se dit : Tant pis. De toute façon, il ne me servait à rien. Avant que ses boulots n'apparaissent dans son cerveau sous forme d'images qu'il avait attribué à ses patrons, en ID d'appelant. Il en avait besoin, en fin de compte.
Il se rappela alors l'homme qui l'avait bousculé plus tôt dans l'une des rues où il avait trainé. Il se rappela également qu'il était un abruti pour ne pas avoir fait attention ni à ses affaires ni aux endroits par lesquels il était passé.

Le jeune homme avisa alors une cabine téléphonique quelques mètres plus loin, et une idée lui traversa l'esprit. Il se dirigea vers l'appareil et composa son propre numéro. Après tout, c'était la seule façon dont il pourrait retrouver son téléphone.
Personne ne décrochant au bout de quatre tonalités, Junho était sur le point de renoncer à l'idée de revoir son portable, quand les tonalités furent remplacées par un faible bruit de fond à l'autre bout du fil. Il était tellement content qu'il n'attendit pas la réponse de son interlocuteur, et dit d'une traite :
« Allô ? Bonjour, je suis le propriétaire de ce téléphone portable, j'ai dû le perdre il y a une vingtaine de minutes. Auriez-vous la gentillesse de me le rendre ? Dites-moi l'endroit et l'heure que vous préférez, mais le plus tôt serait le mieux... »



[J'ai fait de mon mieux ! J'espère que c'est pas trop court ;__;
S'il y a des trucs qui ne te plaisent pas, n'hésite pas à me le dire :)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hermione&ron
→ Messages : 310
→ Chapter : 1054
→ Date d'inscription : 25/12/2011

→ Age : 25

MessageSujet: Re: Sans s'en rendre compte.   Mer 28 Déc - 18:42


Go Na Eun est un grand bavard et te dit :
Un petit groupe de jeunes entra, l’un d’entre eux désirant s’essayer à la promotion. Celle du moment consistait à manger une quantité de tteokbokki dans le temps alloué. Chose était que ce met en général épicé l’était encore plus lors de cette course contre la montre, mais les clients en étaient avertis. Précisons qu'il s'agit d'un plat servit très chaud. Les jeunes gens allèrent s’asseoir et Na Eun alla pour sa part chercher un chronomètre. Elle trouvait cela assez divertissant lorsque des clients s’attaquaient à leur coup de marketing, ayant elle-même une bonne tolérance vis-à-vis la nourriture épicée. Les scénarios étaient divers. Il y avait de ceux qui viraient rouge, versaient quelques larmes, suaient abondamment et j’en passe. Na Eun alla réciter au participant les détails de la promotion, qu’elle savait par cœur et qui n’avaient désormais que trois jours supplémentaires pour être partagés. Le plat arriva, avec un verre d’eau, et le chronomètre fut actionné. La jeune femme voyait bien qu’il faisait de son mieux, mais ce n’était un secret pour personne qu’il était loin d’être le meilleur concurrent jusqu’à ce jour. *Deuxième catégorie..* Lorsqu’une minute fut écoulée, le bouton fut de nouveau enfoncé. ~

Entre quelques clients et tables lavées plus tard, elle finalisait la transaction du groupe lorsque le téléphone se mit à sonner. Elle n’eut aucune réaction particulière à l’instant car elle croyait qu’il s’agissait de celui d’une des personnes qu'elle avait en face d'elle. Donc elle ne se pressa pas d'achever ce qu'elle faisait. Ce n’était que lorsqu’ils tournaient les talons et s’en allaient que Na Eun se rendit compte que le son provenait du téléphone qu'elle avait récupéré plus tôt. Elle s’empressa de répondre, n'ayant par contre le temps que de marmonner..: « Yeobose... », avant d'être interrompue. Étant d'abord persuadée qu’elle avait manqué la dernière sonnerie, la jeune femme ne réalisa qu’elle avait le propriétaire de l'objet perdu au bout de la ligne que lorsque celui-ci eut terminé de parler. La Go décolla le téléphone de son oreille pour le fixer, jetant également un coup d’œil à l’heure, puis alla le recaler contre sa joue. « Ah, ehm. Je suis au restaurant Jang Tteok en ce moment, si vous connaissez. Il est difficile à manquer, c’est le seul restaurant de tteokbokki dans le coin et il y a des illustrations dans la vitrine. Vous pouvez venir dès que vous pouvez, ce n’est pas un problème. »

[C'est loin d'être court x) , je trouve pas en tout cas o.o]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
citizen
→ Messages : 86
→ Chapter : 105
→ Date d'inscription : 26/12/2011

→ Localisation : 서울


MessageSujet: Re: Sans s'en rendre compte.   Mer 28 Déc - 23:42


Kim Jun Ho est un grand bavard et te dit :
« Jang Tteok ? D'accord. Restez où vous êtes, je serai sur place dans quelques minutes. »
Après avoir raccroché, Junho poussa un soupir de soulagement. Il resta planté là quelques instants, se demandant de quel côté il était arrivé à l'arrêt de bus. Il décida de prendre la rue d'en face, et, une fois parmi les passants, il commença à se rappeler le parcours qu'il avait fait dans le sens inverse. Il remonta les rues d'un pas pressé. Et si le restaurant fermait ? A regarder d'un côté de la rue puis de l'autre toutes les deux secondes, la tête commença à lui tourner.
J'espère que je l'ai pas loupé... se dit-il, Mais elle m'a dit qu'il était difficile à manquer, je suis pas bigleux quand même...
Le jeune homme ralentit en se frottant les tempes pour essayer de soulager son mal de tête. Soufflant sur ses mains glacées, il les frotta l'une contre l'autre pour les réchauffer, tout en continuant de regarder tout autour de lui.

Au bout de quelques minutes, il commença à s'impatienter. Mais il est où, ce foutu restaurant ?! Il se disait qu'il allait mourir de faim et de froid avant même d'avoir pu le trouver. Il n'avait même pas pensé à s'acheter une écharpe et des gants pour l'hiver.
C'est à ce moment que - ses yeux ayant probablement pitié de leur propriétaire - son regard se posa sur une vitrine. En s'approchant, il put lire "Téléphone trouvé" écrit à la va-vite sur une feuille, elle-même collée sur la vitrine. Reculant de quelques pas, Junho leva la tête pour lire l'enseigne du restaurant devant lequel il se trouvait.
Jang Tteok... Enfin..! Il se sentait presque plus satisfait à l'idée qu'il avait réussi à trouver le restaurant qu'à celle qu'il allait enfin récupérer son portable.
Il pensa qu'il pourrait faire d'une pierre non deux, mais trois coups : récupérer son téléphone, se réchauffer et savourer un bon petit plat, peu importe lequel tant que ça lui remplissait l'estomac.

Il sourit mentalement. Oui, mentalement. Junho souriait rarement, voire jamais. J'entends par là un sourire sincère, pas celui qu'il se forçait à afficher au travail.
Pénétrant dans le restaurant, il chercha des yeux quelqu'un qui serait susceptible de l'aider, et vit une jeune femme semblant être une employée, puisqu'elle était en train de nettoyer une table.
Il attendit qu'elle ait fini, puis s'avança vers elle.
« Excusez-moi... J'ai perdu mon portable, et on m'a dit que je devais venir ici pour le récupérer... Est-ce que vous savez à qui je devrais m'adresser ? » , dit-il sur un ton hésitant et se mordant la lèvre inférieure, l'air embarrassé.



Dernière édition par Kim Jun Ho le Sam 31 Déc - 11:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hermione&ron
→ Messages : 310
→ Chapter : 1054
→ Date d'inscription : 25/12/2011

→ Age : 25

MessageSujet: Re: Sans s'en rendre compte.   Jeu 29 Déc - 4:12


Go Na Eun est un grand bavard et te dit :
*Oh flûte, j'aurais du prendre son nom..*
Et il fallait qu'elle y pense après avoir raccroché. Elle haussa les épaules et son regard se porta vers l'extérieur. La température s'était-elle refroidie ? Elle soupira puis secoua la tête de façon à chasser momentanément ces pensées de son esprit puis raccrocha un sourire sans soucis sur ses lèvres. "Jeogiyo~" Elle apporta une bouteille de soju et deux verres à l'homme, telle qu'en était la requête, alla à la cuisine faire chauffer de l'eau pour du thé, revint à l'avant avec un plat pour emporter pour ensuite passer à la caisse avec la personne l'ayant commandé. Na Eun passa une de ses mèches derrière son oreille. "Gamsahamnida" Elle accompagna la personne s'étant adressée à elle jusqu'à la porte et s'inclina. "Merci d'être venus Ajeossi, on vous voit demain!" Ses yeux se posèrent de nouveau vers la rue. "Yah!!" Elle sursauta et se retourna, c'était son cousin qui l'appelait depuis l'ouverture derrière le comptoir qui donnait sur la cuisine. D'un signe de tête il lui indiqua les clientes qui attendaient pour payer. Elle se dépêcha d'aller régler le tout puis dans cette suite d'idée débarrassa leur table, revenant avec son linge humide passer dessus. La petite clochette retentit de nouveau. Celle se faisant entendre à chaque fois qu'un individu ouvrait la porte. La serveuse acheva d'essuyer la table et se retourna en inclinant la tête. "Bienvenue" Mais au lieu de prendre place ou de se diriger vers la caisse, il s'avança vers elle. "Excusez-moi... J'ai perdu mon portable, et on m'a dit que je devais venir ici pour le récupérer... Est-ce que vous savez à qui je devrais m'adresser ?"

Elle le fixa un instant, le ton lui semblait effectivement familier. "Aaah." Alors c'était à lui qu'appartenait la voix de tout à l'heure.. D'accord. "Ehm, oui. À moi" Elle étampa un sourire sur ses lèvres. "Juste un instant." Elle alla chercher le téléphone derrière la caisse, abandonnant au passage son chiffon, puis revint vers lui. "Il n'a pas sonné une fois autre que votre appel." Elle le lui remit, entrant en contact du même fait avec ses doigts, qui étaient gelés d'ailleurs. Le visage de Na Eun adopta une expression étonnée. Faisait-il si froid dehors ? Ou avait-il marché longtemps pour trouver le resto? Il était vrai qu'elle n'avait pas été vraiment précise sur ce coup là. "Asseyez-vous là." Il s'agissait presque d'un ordre et elle lui pointait la table qu'elle venait de nettoyer. Elle ne culpabilisait pas, ce n'était pas son genre, c'était simplement dans sa nature d'être prévenante. Elle ne se plaisait pas au restaurant pour rien. Elle revint de la cuisine avec une tasse de thé puis la posa sur la table. Encore, elle replaça derrière ses oreilles ses cheveux n'étant pris dans son élastique. "Voudriez-vous quelque chose ?" Habitude? Presque pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
citizen
→ Messages : 86
→ Chapter : 105
→ Date d'inscription : 26/12/2011

→ Localisation : 서울


MessageSujet: Re: Sans s'en rendre compte.   Jeu 29 Déc - 9:37


Kim Jun Ho est un grand bavard et te dit :
Junho s'assit docilement à la table que lui indiqua la jeune femme avant de partir. Il observa l'intérieur du restaurant. N'ayant pas un grand nombre de clients à ce moment-là, il semblait plutôt grand. Quand il était bondé, l'atmosphère devait y être chaleureuse. Il se dit qu'il devrait y revenir un de ces jours. Il n'avait rien d'extravagant, mais en même temps attirait le regard. C'était peut-être l'effet des peintures à la vitrine.

Plongé dans son analyse des lieux, il ne vit pas arriver la jeune femme, qui posa une tasse de thé devant lui, qu'il s'empressa de prendre dans ses mains devenues insensibles au toucher. Il avait même failli échapper son portable lorsqu'elle le lui avait donné. Il ferma les yeux un court instant, savourant la chaleur commençant à se propager dans ses membres, les faisant revenir à la vie.

En rouvrant les yeux, il vit la jeune femme mettre quelques mèches de cheveux échappées de son chignon derrière ses oreilles. Il ignorait pourquoi, mais il trouva ce geste particulièrement... adorable ? Il se surprit lui-même. Ca doit être mon mal de crâne qui revient, pensa-t-il en se massant de nouveau les tempes.
« Voudriez-vous quelque chose ? »
La voix de la jeune femme le sortit de ses pensées, et il la fixa quelques secondes avant que son cerveau n'ait assimilé la question.
« Ah... Euh... Oui. Donnez-moi ce que vous avez de plus chaud et nourrissant, s'il vous plaît » répondit-il en forçant un sourire.



[Sorry, c'est court, là ㅠㅠ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hermione&ron
→ Messages : 310
→ Chapter : 1054
→ Date d'inscription : 25/12/2011

→ Age : 25

MessageSujet: Re: Sans s'en rendre compte.   Jeu 5 Jan - 8:32


Go Na Eun est un grand bavard et te dit :
Sourire pour sourire, si c'était encore possible pour elle de réussir à sourire plus qu'elle ne le faisait déjà, elle lui apporta un plat de tteokbokki, chose dont il ne fallait s'étonner puisqu'il s'agissait principalement du met que servait ce restaurant. Il y avait certes d'autres choix sur le menu, mais Na Eun détermina à l'aide d'une logique à tout casser que c'était ce qui correspondait le mieux à ce qu'il lui avait demandé. Celui qu’elle lui avait emmené était préparé avec du poulet et la jeune femme espéra pendant un instant que ce client improvisé ne détesta pas trop cette viande. Elle l'abandonna l'espace d’une dizaine de minutes afin de faire le tour du restaurant, se manifestant entre les tables et la cuisine la courte pensée que sa collègue de travail tardait à arriver, puis interrompit son tour derrière la caisse. Son regard vint s'attarder un peu plus longuement sur l'individu, tête légèrement inclinée sur le côté. *멋있어...* Elle avait pu le constater depuis la première fois qu'elle y avait posé les yeux, mais bon.. elle n'avait pas encore eu l'occasion de s'y arrêter. La clochette se fit, de peine et de misère, entendre à nouveau et l'attention de Go Na Eun bifurqua pour trouver comme nouveau sujet une jeune femme qui venait d'entrer. On pouvait aisément constater que celle-ci semblait essoufflée quand bien même l’on voyait à peine son visage sous son foulard qui faisait très sûrement près de trois mètres de long. Les lèvres de Miss Chignon, qui s'étaient accommodées à sa mine songeuse, revinrent s'éclairer d'un sourire. "Eonni!" Il était temps qu'elle arrive celle-là, ce n’était pas dans ses habitudes d’être en retard. Sa présence signifiait généralement qu’il ne restait qu’environ trois heures avant la fermeture du restaurant. Il était rare que Na Eun surveille l’heure lorsqu’elle travaillait alors elle se fiait souvent sur l’arrivée et le départ de certaines personnes. La Go se souvint de la feuille qu'elle avait collée dans la vitrine non loin de la porte et alla l'enlever de là. Son nouvel emplacement se situait désormais sous la caisse, la jeune femme irait la jeter plus tard. Dès que sa collègue de travail eu rangé ses choses et remit le pied 'dans’ le restaurant en tant que serveuse/caissière, Na Eun prit en main une théière ainsi qu’une seconde tasse et alla s’installer en face du jeune homme. Elle s'assura que la tasse de celui-ci était pleine puis se servit elle-même, mettant ensuite la théière de côté. Elle but puis reposa sa propre tasse sur la table, gardant ses deux mains posées sur celle-ci.

"Vous n'aviez pas eu de difficulté à trouver le resto?"

Elle porta de nouveau sa tasse à ses lèvres sans le quitter des yeux. Maintenant qu'elle y repensait, elle ne pouvait être en paix sans s'être assurée qu'elle avait été claire ou s'excuser de ne pas l'avoir été.

[ i dont mind ^^
Edit; si le rp se situe 'en ce moment' dans les environs de 18H00 , c'est okay ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sans s'en rendre compte.   


Contenu sponsorisé est un grand bavard et te dit :
Revenir en haut Aller en bas
 

Sans s'en rendre compte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fiction and Fact ::  :: Kangnam ; 강남구 :: Restaurants/Cafés-
Sauter vers: